Ripple effect – (Effet d’ondulation)


z-Ripple-Effect-paducah-2008-Diagram-worksAlors que nous avons des moyens de communication de plus en plus sophistiqués, notre communication est de plus en plus pauvre. Nous n’osons plus la vrai rencontre, seul possibilité de nous nourrir dans un lien réel à l’autre.

La rencontre et nous laisser toucher (au sens propre et figuré, c’est-à-dire corporellement et émotionnellement) est un besoin de base de l’être humain

Or notre capacité à la rencontre s’appauvrit d’autant plus qu’une société est plus civilisée. En général les pays dit sous-développés ont encore cette capacité de la rencontre riche et spontanée.

Autour de cette question de la rencontre et du lien humain, je propose à plusieurs artistes de médias différents (peintres, sculpteur, poètes, comédiens, musiciens …) de créer un événement, on pourrait aussi l’appeler une oeuvre collective.

La proposition est qu’un artiste qui peut avoir été tiré au sort ou qui a été choisi par l’ensemble des autres artistes, crée une première oeuvre et que les suivants répondent à cette oeuvre et à celles qui vont être créées au fur et à mesure. L’idée est que les oeuvres elles-même se rencontrent et soient liées entre elles dans une communication symbolique.

Chaque artiste crée une oeuvre sur ce thème. Parallèlement un évènement ou une exposition est mis sur pied pour montrer au public ce travail. Idéalement ce dernier est intégré,pris à partis, voire amené à entrer tant dans la création que dans le lien entre eux (la rencontre) ou avec les oeuvres.

A grande échelle et si les finances le permettrait, on pourrait imaginer que cette exposition voyage.

In today’s world of sophisticated high-tech communication, our ability and indeed our opportunity to communicate directly with Corinne-Spielewoy-Ripplingpeople is diminishing day by day. As a result, we are becoming afraid of meeting each other on a one-to-one level, which is the only place we have for nourishing ourselves through meaningful, authentic relationships.
Human beings need to meet and touch each other – literally and figuratively – that is to say both physically and emotionally.
The more ‘civilized’ and ‘developed’ society becomes, the less we are able to meet each other on a real level. As a contrast, many people in so-called ‘underdeveloped’ societies are still able to meet with each other on a rich and spontaneous level.
To highlight the fundamental question of meeting and the human connection, Linkart is bringing together painters, sculptors, poets, actors and musicians to create an event that we could also call a collective piece of art.
The idea is that artists respond to the work of art of other artists, where the works themselves even touch each other or are linked together in symbolic communication.
Each artist creates one piece which then becomes a part of the whole – the exhibition. The public is invited to join in or even contribute in the creation, thus becoming linked together with the artists and their works.

The first Ripple Effect was done in Paducah (KY/ USA)  in Dec 2008

The second Ripple Effect was in Nashville (TN/USA) in August 2010

coming soon:  pictures of the artwork and the opening